jeudi 22 août 2019

L'horloge du Clocher

Le 16 Septembre 1934, le Conseil Municipal, sous la présidence de Mr FAYE Maire de l’époque, décide d’acheterhorlorge gif
une horloge publique pour équiper le clocher de l’église. L’ancienne horloge étant très usée, le remontage des
poids journalier, les risques d’accidents pour y accéder ont accéléré la prise de décision. Cette nouvelle horloge
sera fabriquée à Morez du Jura par les Ets Francis PAGET. Elle sonnera les heures, répétition de l’heure et les demies.
Elle pilotera 3 cadrans en émail de diamètre 1m30, percés sur les trois faces les plus visibles du clocher. Elle sera livrée
le 30 Novembre 1934 en gare de Sainte Colombe sur Gand par le petit train reliant Balbigny à Régny. Cette
ligne, inaugurée en 1923 cessera son activité juste avant la guerre de 1939/1945). Cette horloge sera installée
dans le mois qui suit. Elle coutera 8 590 Francs à la Commune. Une subvention de 1000 Francs sera allouée par le
Département. Petite anecdote, le 6 mars 1935, les Ets Francis Paget envoyaient une lettre de rappel à Mr le Maire
car ils n’avaient encore rien reçu de la somme de 8 590 francs. Elle indiquera l’heure aux Saint Cyriens jusqu’en 2005,
71 années de service. Il faut dire qu’elle a été très, très bien entretenue. Stéphane PAILLASSON s’en occupera du
début de l’installation jusqu’en 1976, son fils Antoine de 1976 à 1990 environ. Ensuite François GOUTAILLER assurera
l’entretien et le fonctionnement jusqu’en 2005 étant l’année du remplacement du mécanisme et de l’électrification des
cloches. Il s’agit d’un objet de belle facture qui reste caché la plupart du temps dans les clochers, derrière le cadran.
Des rouages en bronze, des axes en acier usinés très proprement, des liserés dorés sur le bâti noir donnent un ensemble
harmonieux et agréable visuellement.
Le mécanisme de l’horloge du clocher
Avec l’aide de Monsieur le Maire et de 3 jeunes gens du village (Lucas FURNON, Sandro FORCELLINI, Adrien
VIGNON), nous avons soigneusement démonté les éléments du mécanisme de l’horloge du clocher de l’église, afin de
le transporter plus facilement. Il était pratiquement impossible de le descendre du clocher, d’un seul bloc, dans l’escalier
en colimaçon trop étroit.
L’ensemble du mouvement monté pèse environ 120 Kg : les matières principales utilisées pour la réalisation de ce
genre de mécanisme sont l’acier pour le bâtit, la fonte pour les montants, le bronze pour les grosses roues dentées et
les paliers, acier amélioré pour les axes et pignons.
Il a été entreposé dans une salle. Ensuite les parties les plus encrassées ont été décapées à l’aide d’une brosse dure
(graisse séchée, huile gommée, quelques points de rouille, très rares). L’utilisation de pétrole désaromatisé, de chiffonshorloge
et de « l’huile de coude » était de rigueur pour ce premier décrassage.
Après avoir terminé cette opération, il a fallu procéder au démontage par étapes :
- Démontage de tous les éléments en les numérotant et en vérifiant les jeux: certains sont déjà repérés par des chiffres
ou des points frappés à des endroits bien précis, ce qui facilite grandement le remontage.
- Démontage des paliers en bronze fixés sur les montants en vérifiant les jeux avec les pivots pour reprendre certains trous,
- Démontage des roues dentées fixées sur leur axe,
- Démontage des tambours sur lesquels s’enroulent les cordes ou câbles.
horloge

Le vrai nettoyage brossage peut alors commencer : dans un grand récipient, l’eau est chauffée à environ 70-80

degrés, à laquelle est ajouté un savant mélange de savon noir et d’alcali. Certaines pièces très encrassées ont dû
passer dans un deuxième bain. Une fois le châssis nettoyé, il est repeint en noir et tous les listels sont repris au pinceau
pour appliquer la dorure. Après avoir poli les paliers, repris certains trous ovalisées, poli les axes et les pivots, redressé les
chevilles de la roue d’échappement, poli les portés de l’ancre, verni certaines
pièces pour retarder l’oxydation ou le vert de gris, le remontage pouvait débuter.
Le remontage s’effectue à l’inverse du démontage avec la satisfaction de
travailler avec des éléments propres et restaurés.
Quelle satisfaction d’entendre un tic-tac régulier et net une fois la remise en
état terminée.horloge ecole

Visite de l'école Maternelle de St Cyr présenté par Mr Christian BERCHOUX

Imprimer E-mail